Energescence

Bioélectronique - Biorésonance - Énergétique
Bioéléctronique : me contacter pour des mesures ou des bilans bioélectroniques

 
06 49 28 26 97
07 50 95 65 87

 
     
Terrain physiologique individuel
 
Utilisation de la Bioélectronique dans l'analyse du terrain physiologique
 
   
On ne tire pas sur une fleur pour la faire pousser. On l'arrose et on la regarde grandir ... Patiemment.
Proverbe Africain
 
 
Le Terrain 
Le Terrain appelé aussi Milieu ou Diathèse, est l'environnement cellulaire ou interstitiel constitué des solutions  aqueuses et divers colloïdes en suspension. Le terrain est un lieu d'échange et de circulation des lymphes, dénommées "humeurs" par Hippocrates. C'est sur ce terrain biologique que se constitue, se maintient et se développe la vie organique.
Par un effet isotopique le terrain est l'image de la vie que nous portons en nous. Il est, en quelque sorte, notre marque de fabrique. Absolument tous les éléments "entrants" dans la composition de notre terrain (proteines, enzymes, vitamines) viennent des éléments chimiques des nutriments extérieurs. Absolument tout ce qui nous constitue est issu d'apports extérieurs.
Comment s'empêcher de s'émerveiller, en contemplant notre corps, en conscientisant, qu'au tout début de notre vie, nous ne pesions que quelques milligrammes et qu'il est l'aboutissement de complexes capitalisations organiques et énergétiques.


Une vie saine dans la complétude d'un corps sain...


Les microbes et virus rencontrés dans de nombreuses maladies ne sont pas la cause de la maladie, mais ils sont produits par le terrain déséquilibré du malade, terrain momentanément favorable à leur développement."
André FOUGEROUSSE

 
Le Juste milieu du milieu
Vous êtes unique et vous avez donc un terrain unique.
Correctement, dirigé, nourri, oxygéné et hydraté, notre corps est à même de maintenir la vie en harmonie, et ce, jusqu’à des âges très avancés. S’il n’y parvient pas, c’est que quelque chose « grippe » ce mécanisme de vie, pourtant, bien huilé.
Tout concourt, dans votre organisme à ce que soit maintenu l'équilibre de santé, appelé "homéostasie".
L'acidité de votre sang est maintenue dans des limites de tolérance très étroites. Votre température est maintenue constante à 4°C près. Les vitamines et acides aminés ne peuvent trouver leur pleine intégration que dans une marge d'acidité très fine. Le métabolisme des cellules, lui-même ne peut se dérouler que dans de strictes limites physiologiques.
Cet équilibre n'est maintenu que grâce à un apport quotidien et régulier en nutriments, oligo-éléments, vitamines et enzymes. Ce sont les combustibles. Mais aussi, les comburants, oxygénation et hydratation en quantité et en qualité.

 
« La vie résulte d’un super-équilibre des atomes opposés. C’est le seul facteur permettant à un ensemble de forces de lutter, avec succès, contre les déséquilibres du mouvement universel. Au lieu de résister au temps et de lui opposer une certaine inertie, la vie utilise le mouvement des atomes pour renouveler les cellules à mesure qu’elles meurent. »                                                                                              YRAM
 
Le moindre déficit, excès ou pollution, en un ou plusieurs, de ces apports va se répercuter, ipso facto, par une perturbation du métabolisme. Cette perturbation est, en temps normal, compensée par l'organisme qui bénéficie de reserves suffisantes, de systèmes régulateurs et épurateurs efficaces comme le foie, les reins et poumons. Par contre, si ces perturbations s'installent dans la durée, le système régulateur ne peut plus assumer son rôle et commence alors le déséquilibre.
Tous les déséquilibres physiologiques génèrent des signaux d’alarmes (gènes, malaises, douleurs, etc…) qui, s'ils ne sont pas pris en compte en temps voulu deviennent, par la suite des maux.
 

 
Fausse piste ... 
« Une idée nouvelle ne triomphe jamais. Ce sont ses adversaires qui finissent par mourir… »polémique Pasteur Bechamp

Ce n'est pas la maladie qui fait le terrain mais l'inverse....

 
Connu depuis Hippocrate, ce simple fait tarde à être reconnu par la Médecine allopathique.
Nous le devons, entre autres, à Louis PASTEUR (1822 - 1895), qui personnifia la lutte vitale contre cet ennemi invisible à l'oeil nu, qu'il a appelé: "microbe"
microbes groupe
(terme générique malhonêtement emprunté aux "microzymas" découverts précédemment par Antoine BECHAMP (1816 - 1908)).
polymorphisme microzymas
Micro=Minuscule et Zymas=Enzymes. Les microzymas, aussi appellées endobiotes pour Günter ENDERLEIN, somatides pour Gaston NAESSENS ou colloïdes de vie, sont les plus petits éléments de la vie cellulaire, briques élémentaires de tous êtres vivants.
microbes taille
A l'époque, vue leur taille ils étaient totalement invisibles, même au microscope, ces nano-organismes avaient été mis en évidence par Béchamp par effets annexes et recoupements.

Ces microzymas synthétisent les enzymes et se transforment par mutation endogène, au gré des paramètres bioélectroniques du terrain. Ils rentreraint dans la combinaison de la plus part des micro-organismes et mutent vers des organismes de plus en plus imposants. Depuis les spores, double-spores, bactéries, bactéries batonnets, bactéries granuleuses, levures et mycoses.
microzymas en mutation  polymorphisme microzymas graphe
Pasteur qui ne croyait que ce qu'il voyait au microscope, ne s'intéressa qu'aux plus gros éléments de ces nano-organismes (bactéries, bacilles et virus). Pour lui, ces "gros" microbes sont exclusivement des éléments exogènes, des intrus destructeurs et extérieurs à l'homme. Il ne pouvait imaginer leur origine interne (endogène). Et encore moins qu'ils soient générés par une automutation interne d'une partie de ces micro-organismes invisibles.
Malgré tout le respect que l'on doit à ce grand homme de science. Il n'était, ni Médecin, ni Biologiste, au demeurant, tout au plus, préparateur en pharmacie et sa vision simpliste et mécaniste du monde microbien a imprégné durablement le monde médical.
Ce n'est que trop tardivement que Claude BERNARD (1813 - 1878) physiologiste, ami de Pasteur, confia sa célèbre phrase, sur son lit de mort :

"Antoine (Béchamp) avait raison; le microbe n'est rien, le terrain c'est tout, Pasteur est fou !...."

Cette révélation n'a pas stoppé l
a guerre médico-médiatique qui opposait Pasteur (le médiatisé) à Béchamp (le chercheur obscur), et n'a pas suffit à inverser les préjugés.
Le mal était fait...


Albert EINSTEIN disait: " Il est plus facile de briser un atome que de briser un préjugé....»


Et pour Antoine BECHAMP : « Le 'Microbisme’ est une doctrine fataliste monstrueuse qui suppose qu'à l'origine des choses, Dieu aurait créé les germes des microbes destinés à nous rendre malades.»    

« Rien n’est la proie de la mort, tout est la proie de la vie »        

« Sachant que l'on enseigne L'ERREUR RADICALE, ce m'est une raison de plus pour que je crie sur les toits que l'on se trompe, et qu'il y en a qui trompent, comme Pasteur trompait sciemment avant eux. Ce serait une lâcheté de ma part de me taire plus longtemps.
Oui, lorsqu'en 1876 Pasteur préluda à ce que l'on a appelé son oeuvre médicale, il savait parfaitement qu'il trompait ; sachant très bien que le principe de sa nouvelle doctrine médicale, laquelle deviendra le MICROBISME, est absolument faux, n'a jamais été vérifié ou démontré.

J'affirme que s'il a été si légèrement admis comme un dogme, c'est qu'il flattait les croyants d'un autre faux dogme d'une doctrine scientifique généralement professée, L'ÉVOLUTIONNISME, dont le principe fondamental est la GÉNÉRATION SPONTANÉE...
Je l'ai fait voir, la THÉORIE MICROZYMIENNE, fondée sur des faits toujours vérifiables et vérifiés par ceux là même qui, après les avoir niés, les ont plagiés, donnait enfin à la médecine une base expérimentale aussi stable — en respectant et expliquant les vérités acquises à travers les siècles — que la théorie lavoisiérienne de la matière l'avait donné à la chimie.
»
                                                                   Antoine BECHAMP

citation tirée du site de Alain Scohy Institut Paracelse
consacré à la réhabilitation d'Antoine BECHAMP et à la mise en évidence des microzymas.
 
Pasteur livre recto petit UN BON PASTEUR ?

de Marc Avérous

Edition : Louise Courteau

234 pages

ISBN : 9782892392883
"Pasteur n'est pas un philanthrope, loin s'en faut ! Il bâtit son oeuvre sur les rêves de ses ambitions, qu'il s'acharne à faire valoir. Controversé, il doit mettre en jeu toutes ses qualités : il écrit bien, il parle d'or. C'est un travailleur infatigable et un jouteur acharné à défendre ses positions...."

Depuis, rien n'a évolué, la Médecine, dans sa perception est restée figée sur les conclusions de Pasteur. Circulez, il n'y a rien a voir !...
L'étude du terrain n'est toujours pas enseigné en facultés de Médecine. Pourtant d'autres chercheurs comme Günter Enderlein avec ses "protits" ou plus recemment Gaston Naessens avec ses "somatides" prouvent l'existence de ces micro-éléments précurseurs des virus.
Les résultats des études et travaux de Louis-Claude VINCENT, laissant apparaitre clairement et scientifiquement que les maladies n'apparaissent et ne se développent que sur un terrain qui leur est propice, ne sont, ni reconnues, ni retenues. Et les nombreuses publications, conférences et communications aux autorités de santé et à la faculté de Médecine, les nombreux soutiens de chercheurs et autres médecins dissidents (ou courageux), n’y feront rien.

L’ordre des Médecins maintient, l’ORDRE…
Plutôt que de s'interroger sur la cause de la prolifération des bacilles et virus et donc, l'inefficacité du système immunitaire, la Médecine "officielle" préfère les supprimer comme témoins gênants d'un drame plus profond.

« La pathologie dépend essentiellement du terrain. Les parasites sont en fait des fossoyeurs, témoins d'un état et non responsables de cet état. Les microbes ne peuvent pas vivre en terrain acide ni les virus en terrain alcalin. »  

«
Les prétendus « agresseurs » : microbes, virus et autres protéines mal repliées (comme le prion) ne sont en réalité que des composants endogènes de la cellule, dont l’affaissement du taux vibratoire – conséquence de l’action du stress sur le champ correspondant – fait qu’ils entrent dans la phase catabolique du métabolisme. Cette phase casse les briques constituantes pour en extraire l’information. Chez le végétal, il s’agit de l’humus et du compost.

Ces composants endogènes, constituant les « agresseurs » pour la médecine pasteurienne et les « éboueurs » ou les « alliés » pour la nouvelle médecine, ne sont que les témoins d’une déstructuration cellulaire et n’ont, en réalité, qu’un rôle « passif 
».

Jacqueline BOUSQUET (Science dans la lumière)  Site: ARSITRA
 
Livre Bousquet science dans la lumière petit SCIENCE DANS LA LUMIERE

de Jacqueline BOUSQUET

Editions Saint-Michel

187 pages

ISBN: 9782902450381

 
" Pour être sensible à la prise de conscience de ce tournant de l'évolution, encore faut-il savoir ce qui se passe objectivement. Ce livre nous informe ; il est à la fois un cri d'alarme et d'espérance, un appel urgent au respect afin que les Hommes s'ouvrent à une Qualité de Vie.
Nous baignons dans une forme de savoir que nous n'avons pas sollicité et l'Homme a besoin de retrouver son âme afin que la Science et la Religion se réconcilient... Afin que la Physique confirme la Tradition car: "


L'HOMME FAIT PARTIE D'UN TOUT.

Cette quasi phobie qui consiste à tuer tous les germes, champignons et bactéries à l'intérieur du corps (Bactéricide, antibiotique, fongicide) se retrouve aussi à l'extérieur du corps. Avec les conséquences qui en découlent sur nos aliments ; la pasteurisation, l'ionisation et la stérilisation au chlore ou au fluor, pratiquées à outrance sur nos aliments détruisent certaines vitamines, enzymes et germes pourtant très utiles à notre organisme.

Dramatique conséquences qui se joue à notre niveau, dans notre chair. Cette guerre contre le microbe a fourvoyé les progrès de la médecine, l’orientant vers une "voie de garage". En se focalisant sur les conséquences plutôt que sur les causes, la médecine a cessé le combat de la recherche fondamentale aux "profits" de la recherche appliquée. Délaissant, ainsi, une voie expérimentale, prometteuse de découvertes, de progrès et de nouveaux paradigmes.


 
Combien : energescence tarif seance piece   Comment : Mesures ou bilan personnalisés bioélectroniques : contacter votre praticien en Bioélectronique à Rocbaron dans le Var
 
 
Bouton bioelectronique on
Bouton bioresonance off
Bouton sono off
Bouton frequence off
Bouton oligo off
Bouton energetique off

 
Bouton acceuil
  A PROPOS INFOS PRATICIEN  
  Mentions légales
Me contacter
 
Bioélectronique
Blog Energescence

 
Bilan bioélectronique